21/06/2003

Y en a quand même ki ont bon !

A l’écart des bruits des tondeuses, des maniaques des coupe-bordures, des arroseurs d’anti-herbes, loin des fumées de barbecues, c’est tout de même agréable de vivre en ville, non ?  Regarde vite dehors, ke tu sois en ville ou à la campagne, le ciel est bleu pour tout le monde.
Y a pas de koi envier les néo-résidentiels qui squattent les périphéries et envahissent les campagnes.  Terrible comme y sont stressés.  J’parie qu’ils n’en dorment plus.  Un argument de plus : en ville, y a pas beaucoup de chance que t’attrapes un rhume des foins, à moins k'tu dormes encore sur la paillasse k'ta mère t’a refilée d’sa grand-mère qui elle…
Allais, j’vois k’t’es pas content !  ça va…, j’arrête.  Faut k'j’aille au marché m’faire marcher sur les pieds et voir tous ces gens « pas contents ».
A bientôt !


10:12 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.