23/06/2003

Il est 16h30, et cela fait déjà 12 heures que j'suis évei

Il est 16h30, et cela fait déjà 12 heures que j'suis éveillé.
Si vous avez pas eu de l'orage à l'aube, tant mieux.  A cause de cela, je m'suis réveillé une heure plus tôt que d'habitude.
Dans un orage, y a 4 paramètres à prendre en compte: le vent, la pluie et ce qui peut paraître étonnant, la foudre en dernier lieu.  J'oubliais le 4ème: l'état de tes murs.
Depuis que le Fonds du Logement de Wallonie n'a pas accepté mon dossier pour rénover ma cabane (tu devineras pas à qui y prêtent), et qu'il y a une tempête, j'ai les tuiles qui claquent des dents.  Et quand tu mets de la pluie en cadeau, t'as l'eau qui remonte les tuiles.  Si, si, véridique, l'eau ne fait pas que descendre, elle remonte les toits !  J'vais même en faire une thèse et p'têt que j'aurai le Nobel de physique!
Et la foudre????  Figure-toi que j'avais laissé mon échelle de 10 mètres dans mon vieux cerisier.  100 % alu, dressée comme un relai GSM.  J'ai pas osé la descendre d'autant plus que les insectes étaient comme des lucioles. Y avait de l'électricité partout.   Et pire, même les oiseaux ne chantaient plus.  Des avions la nuit, c'est rien à côté des oiseaux à l'aube.  Moi, j'ai des avions la nuit et des oiseaux à l'aube.  Entre les deux, des moustiques.  Mais on va pas trop s'plaindre!
Finalement, l'orage n'a pas voulu de mon échelle.  Et pourtant ça aurait été plus simple, j'aurais directement eu de la confiture aux cerises.

 

16:49 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.