14/07/2003

Vélos du dimanche, une solution en vue

Hier, c'était dimanche. D'habitude le dimanche matin, j'ai toujours ces vélos dans le chemin.  Mais hier, pas grand chose et la route était libre.  Comment expliquer cela?????  Ou alors il faisait déjà trop chaud, ce qui m'étonne pour ces heures matinales et je pense pas qu'ils sont sensibles à l'ozone; ou alors ils sont partis en vacances... avec leur vélo et j'imagine déjà les "pas contents" qui vont les rencontrer; ne reste plus qu'une solution plausible: leur femme (pcq c'est rarement des jeunes en vélo) les a retenus au pieu et là je crois qu'ils donnent la préférence à leur vélo (et je vous raconterai une autre histoire une prochaine fois) ! 
Par contre en rentrant le soir (faut bien revenir), j'ai eu une idée lumineuse en rencontrant sans doute une solution au problème (le mien diront certains). 
Pourquoi on mettrait pas les vélos fixés sur une remorque de camion, comme on trouve des vélos sur un plateau de carrousel? Y a moyen de mettre tout un peloton sur un semi-remorque !
Y suffit que le tout roule à 50 km/h et le tour est joué.  Ils ont du vent, ils peuvent régler la résistance de leur vélo-trainer, mais surtout ils peuvent papoter comme des vieilles comères qui animent les marchés. Et celui qui serait fatigué ne serait jamais largué car comme tu peux t'en rendre compte, y sont égoïstes ces cyclos, car les premiers prennent toujours la poudre d'escampette en ne pensant qu'à distancer les derniers qui sont presque en train donner leur dernier souffle. 
Avec mon camion vélo-remorque,  c'est pas bête mon idée, non ??? 
(photo: voici l'exemple d'un cyclotouriste qui a trouvé une idée originale pour promener son vélo sur nos routes.  Amis du vélo, suivez son exemple !)

08:31 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.