10/12/2003

Un peu de glace ?

Ceci n'intéressera sans doute pas grand monde. Rien de tel que de mettre les mains dans l'eau glacée pour se rendre compte qu'on a dix doigts pour le reste de la journée !  Observations inutiles ou utiles, quand le froid est là, il travaille tout seul comme un grand, un peu comme le feu, rien ne l'arrête et faut faire avec !
Comment se forme la glace sur plan d'eau et quels en sont les dangers?
La photo est un bel exemple de trois nuits de gel à -7° avec temps ensoleillé le jour (réchauffement de la glace).  
3 nuits et 3 couches successives de glace pour un total de 7 cm d'épaisseur.  La tranche supérieure est la plus consolidée (et aussi la plus ancienne), les deux autres couches inférieures (glace en formation) sont criblées de micro-bulles d'air qui ont perforé la presque totalité de leur tranche.  Glace très friable en profondeur du fait de sa température moins élevée.  C'est la glace extérieure qui transmet le "froid" vers l'intérieur, de - 6° à -1°.
Dès lors, s'aventurer sur un plan d'eau couvert de glace dépend beaucoup non seulement de l'épaisseur de la couche de glace mais de sa qualité (t°, homogénéité, transparence,...).
Et surtout n'en profitez pas pour tester la glace des étangs, y en a d'autres qui le feront à leurs frais, et ils ne seront vraiment pas contents !

21:08 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.